Nos civilisations ont souvent véhiculé les idées les plus fausses sur les indiens d’Amérique, et ce dès l’origine, lorsque Christophe Colomb les baptisa « indiens », injustement, croyant débarquer aux Indes.
Ainsi, au cinéma ou dans les diverses iconographies réalisées sur le thème, l’un des clichés les plus communément répandus était la représentation d’un Totem au milieu du village indien. Pourtant, totems et autres oeuvres monumentales de sculpture aborigène se rencontraient exclusivement dans les territoires de l’extrême ouest du continent nord-américain, constituant aujourd’hui la Colombie Britannique (appartenant au Canada) et la pointe sud de l’Alaska.
Le film propose de découvrir les réalisations artistiques des tribus indiennes de ces régions. Il explique le formidable « renouveau » culturel actuel à travers la personnalité de différents artistes de renom tels que Robert Davidson ou Joe David.
Ils nous présentent leur travail, nous expliquent le sens profond de celui-ci au sein des communautés indiennes et évoquent de quelle manière les grandes figures symboliques représentées sur les oeuvres expriment leur spiritualité et témoignent de leur relation avec leur environnement naturel.
Le film montre enfin de quelle façon les indiens ont réappris à gérer leur héritage culturel et social, et tentent aujourd’hui de trouver un équilibre entre tradition et modernité.

ma selection