Avec « Pique-nique au bord du Styx », sa troisième pièce, Thierry Lavat débarque une nouvelle fois avec sa tribu (12 personnes) dans le festival off d’Avignon. Histoire de se faire enfin une place au soleil. Portraits croisés, histoires particulières, entre doutes et passions. Une autre façon de visiter l’histoire du théâtre. Côté pile.
À Avignon, le off, c’est un peu le Graal.
“Pour les petites compagnies, c’est la seule possibilité de montrer notre travail. C’est donc le grand embouteillage, une grande foire du théâtre avec plus de 500 spectacles par jour”.
Un bouillonnement où il faut jouer des coudes pour se distinguer et se faire remarquer.

ma selection