Jean-Christophe Spinosi s’est fait connaître à Paris grâce à une éblouissante représentation de l’Orlando Furioso de Vivaldi, présentée au Théâtre des Champs-Élysées le 7 octobre 2003. Depuis lors, il n’a plus cessé de se produire, saison après saison, sur cette même scène, mais aussi très vite au Châtelet et au Palais Garnier, puis à Parme et bientôt à la Scala de Milan.
En compagnie de son Ensemble Matheus, il revient avenue Montaigne pour un premier opéra donné en version scénique. La mise en scène sera réalisée par Eric Génovèse, sociétaire de la Comédie Française, dont on connaît trop peu le penchant profond pour la musique en général et pour l’opéra en particulier.
Jean-Christophe Spinosi et Eric Génovèse encadrent une équipe de chanteurs jeunes, mais déjà reconnus internationalement. Entres autres, Veronica Cangemi (la Comtesse ici-même), Rinat Shaham (Carmen à Glyndebourne), Luca Pisaroni (Figaro au Théâtre des Champs-Élysées et au Met, Guglielmo à Glyndebourne, Leporello à la Bastille, Masetto à Salzbourg) et Pietro Spagnoli, que l’on ne présente plus au public du Théâtre des Champs-Élysées dont il est l’un des chanteurs préférés.

ma selection