La mort du cygne revue et corrigée par huit chorégraphes femmes et interprété par un corps d’homme.
Sur la musique de Saint-Saëns, Pedro Pauwels, magnifique danseur aurait presque pu enchaîner, avec une grosse respiration, les huit cygnes en une seule et même mort affolée.

ma selection