Réalisateur

Arnaud Emery

Année de production

2002

Durée

22 minutes

On sait qu’Eugène Ysaÿe composa ses sonates à la suite d’un choc émotionnel lors d’un concert de Joseph Szigeti, interprétant la sonate en sol mineur de Bach. L’inspiration qu’il a puisée dans le rayonnement du Cantor l’a amené à réaliser un véritable testament musical et un accomplissement sans égal à son oeuvre.
Ainsi, après avoir donné la double intégrale de ces oeuvres pour violon seul en trois concerts, il est apparu comme une évidence de bâtir un spectacle qui mettait en lumière la source d’inspiration chez l’artiste autour de ces deux figures, symboles des polarités de la création.
La scénographie et la danse, à travers les personnalités de Bernard Broca et d’Anne-Marie Reynaud sont le miroir de la musique pour nous accompagner dans ce voyage au coeur de la création, retraçant l’émotion de cette rencontre.

ma selection