»Le Malade imaginaire’, pièce mystérieuse… Ecrite par un homme profondément malade qui met en scène un personnage en pleine santé, on est ébloui par la puissance de l’auteur et son courage à se moquer de lui-même. En allant à la rencontre de ce ‘malade’ que je croyais connaître,j’ai été frappé de redécouvrir à quel point l’auteur chemine au plus profond et au plus obscur de l’humain. Molière a écrit une superbe comédie, sans doute la plus désespérée. Le rire libérateur est fracassant : c’est peut-être la guérison. »
Georges Werler

ma selection