Ce troisième opéra de Haendel sera confié à un autre grand spécialiste de ce compositeur, Marc Minkowski, dont ce seront les débuts dans la fosse du Théâtre des Champs-Élysées. Il sera associé à David Mc Vicar, dont on a déjà pu admirer l’Agrippina (reprise au début de cette même saison) et avec lequel il a réalisé, il y a quatre ans un magnifique Idoménée à Anvers.
Semele fut composé en 1744 et donné à la manière d’un oratorio, sans mise en scène ni changement de décor, avec le concours des grands chœurs si caractéristiques du genre. Pourtant, tout, dans cette œuvre, évoque l’opéra, le livret tragi-comique, dans lequel les dieux sont traités avec ironie, la virtuosité des airs, l’habile succession des scènes, qui suggère l’opéra à machines et les changements à vue…

ma selection