Près de quinze ans après un premier cycle Lully présenté sur trois saisons (Alceste, Armide et Roland), le Théâtre des Champs-Élysées renoue avec ce compositeur et le genre de la tragédie lyrique.
À l’occasion de cette nouvelle production, Emmanuelle Haïm et son Concert d’Astrée feront leurs débuts dans la fosse du Théâtre des Champs-Élysées. Jean-Louis Martinoty revient quant à lui à Lully en compagnie de son décorateur de toujours, Hans Schavernoch et de de la costumière Sylvie de Segonzac. Enfin la chorégraphie est confiéeà François Raffinot, spécialiste de cette époque, co-fondateur avec Francine Lancelot de « Ris et Danceries » puis de sa propre compagnie « Barroco ».

ma selection